>> voir le panier
<< retour au catalogue

L’orgue franco-allemand. | Pamina | SPM 1672 377 CD | 2001

Interprète(s) : Winfried Enz, orgue
Livret L’orgue franco-allemand. Die deutsch-französische Orgel. Pamina SPM 1672 377 CD (2001) DDD 59’12”

EDN : Enregistrement numérique réalisé dans un décor acoustique naturel sans modification, ni altération du son réel du lieu, montage musical numérique sous DatStation Sony E 7700 , bande originale d’édition DAT pour la gravure audionumérique.

Livret 16 pages. Texte musicologique et organologique en français et allemand.

Winfried Enz à l’orgue Silbermann de Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg

En voie d'épuisement.
Disponible chez:
Bella Musica Edition. Eisenbahnstrasse 30. D-77815 Bühl.
www.bella-musica-edition.de
Courriel: bella-musica@bella-musica-edition.de
 
Silbermann – un symbole franco-allemand

Aux alentours de l’année 1700 un jeune facteur d’orgue de Saxe, Andreas Silbermann, se rend en Alsace afin d’y exercer son art. Très attiré par l’orgue classique français il approfondit ses connaissances pendant un séjour à Paris entre 1704 et 1706.

De retour à Strasbourg, Andreas Silbermann, inspiré par la tension créée par son origine allemande et ses expériences françaises réussit des chefs-d’œuvre de la facture d’orgue sur le plan artisanal et technique ainsi que sur le plan artistique. Son fils Johann Andreas Silbermann a poursuivi son oeuvre en Alsace, au pays de Bade et en Suisse.

L’interprétation de la musique française et de la musique allemande sur un orgue construit à l’origine par Johann Andreas Silbermann en l’église Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg rappelle la synthèse entre la culture française et la culture allemande opérée par la famille Silbermann à Strasbourg.

Nous devons la réalisation de ce compact-disc à la sàrl STRATUS Société implantée à Strasbourg, gérée en commun par des Français et par des Allemands, et prestataire de la chaîne culturelle européenne ARTE dont les pères fondateurs sont également des Allemands et des Français.

Je me réjouis de ce signe sonore de la coopération franco-allemande et ce d’autant plus que les résultats attendus sont destinés à la rénovation si urgente de l’église Saint-Pierre-le-Jeune qui, elle aussi, est une oeuvre fascinante de la culture franco-allemande, au cœur de notre capitale européenne, Strasbourg.

André Bord, ancien Ministre
Président de la Commission Interministérielle
de Coopération France-Allemagne.

Couverture du livret: Photo Wolfgang Gitzinger.
L’orgue Silbermann de Saint-Pierre-le-Jeune à Strasbourg.
SPM 1672 377 CD
Extrait (MP3) : 3. Dietrich Buxtehude - Ciaconna
Nécessite Quick Time

Durée : 59’12”
Disponibilité : Disponible
Support : CD
Prix : 16.00 €

Ajouter au Panier
Dietrich Buxtehude (1637-1707)

Präludium, Fuge und Ciaconna C-Dur,
BuxWV 137 5’35’’

1. Präludium 1’53’’
2. Fuge 2’12’’
3. Ciaconna 1’30’’

Sebastian Bach (1685-1750)

4. Wer nur den lieben Gott lässt walten,
BWV 647 3’51’’

5. Nun komm, der Heiden Heiland, BWV 659 4’01’’

Präludium und Fuge h-moll, BWV 544 12’00’’

6. Präludium 6’14’’
7. Fuge 5’46’’

Gottfried August Homilius (1714-1785)

8. Straf mich nicht in deinem Zorn 3’12’’

9. Mein Gott, das Herze bringe ich dir 2’31’’

César Franck (1822-1890)

10. Choral Nr.3 la mineur 13’46’’

Johann Pachelbel (1653-1706)

11. Vom Himmel hoch, da komm ich her 3’27’’

12. Wie schön leucht’uns der Morgenstern 3’18’’

Louis-Claude Daquin (1694-1772)

13. Noël X - Grand jeu et Duo 6’16’’