>> voir le panier
<< retour au catalogue

Hammerflügel | Tamino | SPM 1465 401 CDR | 1985

Interprète(s) : François Verry
Auteur(s) : Schubert - Mendelssohn
Livret Les bons moments de musique de l'artisan du son émérite.
En voie d'épuisement.

EDN : Enregistrement analogique réalisé dans un décor acoustique naturel sans modification, ni altération du son réel du lieu, digimère numérique sous DatStation Sony E 7700 , bande originale d’édition DAT pour la gravure audionumérique.

Livret 4 pages. Musicologie, curriculum vitae.
Couverture du livret:
Denis Bringard : le clavier Balaschovits.

Réédition CDR. Paru disponible, petit tirage !
 
Issu du Conservatoire de Strasbourg, où il accomplit ses études pianistiques auprès d’Hélène Boschi autour des années 1970, François Verry oriente ses activités vers le piano ancien après sa rencontre avec le grand pianiste autrichien Jörg Demus avec qui il étudie de 1981 à 1985, devenant son partenaire en concert, se produisant avec lui et enregistrant pour une maison d’édition japonaise trois disques d’anthologie du répertoire à quatre mains. Il obtient aussi les lauriers des concours internationaux de Fribourg et de Bruges en 1982 et 1983, et se produit avec l’Academy of Ancient Music de Christopher Hogwood.

Poursuivant l’étude du piano ancien tant sur le plan de la pratique que de l’approfondissement historique et musicologique, il en est devenu un des principaux spécialistes français de sa génération, pratiquant la musique d’ensemble autant que soliste, et se produisant en France et à l’étranger.

Quelques critiques de presse, pour situer sa conception musicale au pianoforte.
Le magazine << Diapason >> saluait ainsi la sortie du présent disque en 1985 :

<< Le jeune lauréat des concours de Fribourg et de Bruges apporte à ces partitions une juvénilité et un enthousiasme auquel il paraît impossible de rester indifférent. Le Hammerflügel permet à l’interprète de s’épancher en toute liberté là où le piano moderne demande une plus grande pudeur. On reste conquis par ce romantisme où Verry se montre énergique sans dureté et sentimental sans mièvrerie. >>

Par la suite, << Répertoire >> rapportait ainsi la parution d’un CD consacré aux fils Bach :

<< F.Verry, brillant élève de Jörg Demus, possède d’évidentes affinités avec les fils de Bach, son jeu intimiste conserve tout le feutré et l’allusif de cette musique à fleur de peau. L’interprétation est vive et précise dans ses intonations, précieuse dans les passages lents dont les nuances sont scrupuleusement respectées pour faire ressortir le chant intérieur. Le ton, l’accent, l’exactitude, l’éclat du phrasé et la clarté d’exécution, tout est là ! Saluons également l’amplitude de la ligne… >>

Concernant son enregistrement des Sonates de Boïeldieu,
"<< le Monde de la Musique >> en faisait ainsi état :

<< j’avoue être complètement sous le charme, Verry tire tous les partis possibles de son instrument dont la sonorité ravissante sied à merveille à ces sonates, avec panache et virtuosité , mais aussi avec un toucher délicat ciselant ainsi certains phrasés avec bonheur. Un instrument unique au service d’une musique somme toute très personnelle et qui annonce toute l’école romantique à venir, et tout cela rendu à la vie grâce à un artiste dont on aimerait bien réentendre parler ! >>
SPM 1465 401 CDR
Durée : 40'51
Disponibilité : Disponible
Support : CD
Prix : 10 €

Ajouter au Panier
Franz Schubert (1797-1828) Drei Klavierstücke D.946 (1828)

1. En mi bémol mineur. Allegro Assai. (8'34")
2. En Mi Bémol Majeur. (7'41")
3. En Ut Majeur. Allegro. (5'00")

Félix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847)

4. Variations sérieuses op.54. (1841) (12'00")
5. Romances sans paroles n°1 op.19 (1832).
Andante con moto. (2'29")
6. Albumblatt. (Romances sans paroles). Allegro. (4'35")